En immersion dans un atelier de restauration #2

Classé dans : Veni, Vedi, Vintage ! | 0

Suite de mes aventures en milieu professionnel, au sein d’un atelier de restauration de meubles. Après un premier chantier où il fut question de la remise en état d’une paire de fauteuils scandinaves des années 60, je me suis attaqué cette fois-ci à la rénovation d’une paire de chevets typiques des années 50, en chêne clair, poignée en laiton et pieds compas. Vintage, quand tu nous tiens…

J’ai testé pour vous ! La rénovation d’une table de chevet

Quand Jean-Jacques m’a dit : « Choisis un meuble dans le stock pour te faire la main ! », mes yeux se sont portés immédiatement sur cette paire de chevet. J’ai tout de suite vu la forme originale du caisson avec le fond en « V » et les pieds compas, éléments significatifs du mobilier des années 50-60. On a forcément un petit quelque chose en nous qui frémit à la vue de pieds compas, lorsqu’on est un aficionados du meuble vintage !

Attention, certains n’aiment pas, et ça se respecte… Moi, j’adore. Je trouve que les pieds compas « finissent » un meuble, apportent légèreté et modernité à une table ou une chaise, contribuent aux lignes épurées et graphiques d’un canapé ou une commode. Il faut croire que la majorité aime aussi puisque ce style de pieds revient en force dans toutes les collections design proposées aujourd’hui ! C’est quand même un signe, non ?

Après quelques heures de boulot (et oui parce que travailler le bois, c’est long…), je suis ravi du résultat ! La rénovation avec une finition au vernis incolore a fait ressortir la couleur miel de ces deux tables de chevet, sur lesquelles nous avons conservé les poignées en laiton d’origine. Effet vintage garanti !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *